14 août 2019

Micromégas

196_5903

Posté par Tante_Soize à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


13 août 2019

Le roman de Renart

196_5872

Posté par Tante_Soize à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 août 2019

Diplome infirmière textes et corrigés

196_5812

Posté par Tante_Soize à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 août 2019

Fables

196_5768

Posté par Tante_Soize à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Micromégas

196_5764

Résumé :
Trois contes, deux motifs : le philosophe dans le monde, le bonheur par la philosophie. Voltaire, en ces trois oeuvres maîtresses, allie la critique incisive et les fantaisies d'un imaginaire déconcertant.


Après une étape sur Saturne où il se fait un compagnon de voyage, philosophe comme lui, Micromégas, habitant de Sirius, vient visiter la terre des hommes, « notre petite fourmilière » : occasion de péripéties nombreuses et de dialogues variés. Puis, à la fin du livre, les deux personnages reprennent leur voyage, on ne sait vers quelle destination. Le lecteur ne les accompagne plus. Il demeure aux côtés des Terriens, ses semblables.

Si l'étrangeté dont joue Voltaire dans ce conte qu'il publie en 1752 est d'abord celle des deux voyageurs, des autres mondes habités et du voyage interstellaire, c'est bien ensuite celle des Terriens qu'il met en scène : étrangeté physique, puis intellectuelle et philosophique. Le livre ainsi nous invite à changer de rôle, à philosopher nous aussi, non sur des créatures imaginaires, mais au contraire sur l'Homme. A l'évidence, Voltaire s'amuse.

Son rire pourtant n'est pas gratuit : Micromégas est une histoire philosophique, une magnifique leçon de « gai savoir ». 
La curiosité de deux géants venus d'un autre astre les mène jusqu'à une étrange petite planète peuplée d'êtres microscopiques, la Terre... Quel est l'intérêt d'envisager le monde qui nous entoure d'un point de vue différent ? Voltaire nous livre, dans ce conte philosophique, une leçon de relativité et de tolérance particulièrement efficace.

Posté par Tante_Soize à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Les fourberies de Scapin

196_5761

Posté par Tante_Soize à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Tartuffe

196_5756

Posté par Tante_Soize à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Iphigénie

196_5754

Posté par Tante_Soize à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 août 2019

Lorenzaccio

196_5599

Posté par Tante_Soize à 10:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2019

Le neveu de Rameau

196_5591

Résumé :
« Qu'il fasse beau, qu'il fasse laid, c'est mon habitude d'aller sur les cinq heures du soir me promener au Palais-Royal... » Et celui que Diderot rencontre ce jour-là est le neveu du célèbre musicien Jean-Philippe Rameau. Les voilà réunis au Café de la Régence, au milieu des buveurs et des joueurs d'échecs, et l'entretien entre LUI et MOI est une satire qui ne ménage pas les puissants du jour, financiers aussi bien qu'adversaires de l'Encyclopédie. Et cette vigueur polémique est pour beaucoup dans le charme étrange de ce dialogue où Diderot égrène les idées, les jeux de mots, les anecdotes, les formules et les aperçus sur tous les sujets, dans un entretien libre et jaillissant, pétillant de verve et d'ironie.

Posté par Tante_Soize à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,