196_5806

Résumé :
Kafka connaissait la réalité du bagne de Cayenne mise en lumière par la presse lors de l’affaire Dreyfus. Dans ce récit d'une terrible radicalité, il imagine un appareil inscrivant la Loi sur la peau même du condamné.