07 mars 2018

Hervé recherche...

de la peinture à ferraille...

Si vous en avez qui encombre votre atelier, vous pouvez me la déposer je la ferai suivre, merci 

Peinture

Posté par Tante_Soize à 18:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Isatis

IMG_1668

Résumé :
Je suis fantaisiste par désespoir, public par amertume. Mon sol profond est violent, révolté, et infiniment contradictoire. Je suis en jachère depuis vingt ans... Clown futile par jeu. Je n'aime pas faire rire. Je ne suis pas ce que je suis.
Je suis un enfant des berges, un fils du sol, de l'argile, du terreau, de l'herbe à vache. Et comment voulez vous que je n'étouffe pas aux platres repeints, aux moquettes neuves, aux murs ravalés, aux filles de fer, aux hommes de béton,aux vapeurs des sens : Obligatoires, interdits, uniques, giratoires ; aux bruits de perceuses, des marteaux, des mots trop forts, des crisde boulevards, des mangeoires des villes...
D'abord c'était comme une autobiographie avec des portraits d'intimes et des colères aussi. C'était réel et puis, au début du chapitre cinq, c'est la dame au roman de gare qui tire le signal d'alarme. Et le train s'immobilise.

Tel l'isatis, Renard bleu des régions arctiques dont la fourrure change de couleur en hiver, Patrick Sébastien, en ce premier roman, accomplit une étonnante mutation.

Posté par Tante_Soize à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

A pleins tubes !

IMG_1667

Voici en exclusivité les dernières élucubrations du preux guerrier tombé au champ du P. A. F. : un thriller médiatique insensé. Las des inepties dont ils sont abreuvés, des téléspectateurs exaspérés enlèvent trois cathodiques fervents: le président d'une chaîne de télévision privée, une productrice connue pour ses performances horizontales et un animateur de jeux télévisés pas toujours très futé. Les voilà condamnés à regarder la télévision 24 heures sur 24 jusqu'à ce que les exigences des ravisseurs soient satisfaites. Une farce désopilante qui vous en apprendra plus sur les derniers soubresauts de l'audio-visuel que bien des études sérieuses.

Posté par Tante_Soize à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Ma boite à souvenirs

IMG_1665

Posté par Tante_Soize à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Plus belle sera la vie

IMG_1664

Résumé :

Au XIXe siècle, François Blanc, veuf prodigieusement enrichi par les jeux de hasard, remarque une toute jeune fille qui vient de rejoindre sa maison comme lingère : Marie, fille d'un cordonnier, est vive, intelligente, jolie...

En vrai Pygmalion, François décide de l'envoyer étudier les manières du monde à Paris. En 1852, il épouse enfin Marie dont le charme, la ténacité et l'esprit serviront son incroyable réussite. 

Entre Bad Homburg, Paris et Monte-Carlo, le couple mène une vie éblouissante, lançant à Monaco, à la demande du prince Charles III Grimaldi, la formidable aventure de la Société des bains de mer...

Le destin exceptionnel d'une jeune fille pauvre qui tiendra entre ses mains les rênes d'un empire financier.

Posté par Tante_Soize à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Fils de

IMG_1662

Résumé :

" Après mon enfance passée dans une bulle isolée du monde, cette prise de contact avec la réalité est pour le moins brutale. Je fais connaissance avec la violence des autres, leur jalousie haineuse, la férocité avec laquelle ils s'attaquent aux plus faibles. Les jours heureux de ma prime enfance ne sont plus qu'un lointain souvenir. "Est-il possible qu'avant d'être Sheila, la chanteuse préférée des Français soit Annie Chancel, la mère de Ludovic Chancel ? Parce qu'il est insoutenable de vivre dans l'ombre de sa mère, parce que l'écriture aide à exister par soi-même, Ludovic Chancel prend du recul sur ce qu'a été sa vie et nous livre sans retenue ses dérives, ses excès... Mais il sait aussi que, comme la plupart des parents, Sheila a fait de son mieux. C'est pourquoi il lui lègue ce livre comme la plus belle preuve de l'amour qu'il lui voue.

Posté par Tante_Soize à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Un couple de tragédie

IMG_1661

Résumé :

“ Nous ne sommes pas de la race des heureux ”. Cette phrase lancée par la duchesse d’Alençon résume l’histoire d’un couple marqué par la fatalité. Ferdinand Philippe, duc d’Alençon, né en juillet 1844, assiste à 4 ans au départ en exil de son grand-père, le roi Louis-Philippe, après son abdication devant les révolutionnaires de 1848. Il perd sa mère à 14 ans et se sent englué dans les brumes d’un exil anglais. À peine plus âgée, Sophie Charlotte, princesse Wittelsbach, née en 1847 et petite-fille du roi Maximilien de Bavière, voit ses fiançailles avec Louis II rompues sans raison. Le 4 mai 1897, la duchesse d’Alençon périt dans l’incendie du Bazar de la Charité et devint “ la princesse sublime qui voulut mourir à son poste ”. Ce livre, publié voilà 60 ans et nourri des ultimes témoignages des familiers du couple est un des grands succès de l’édition historique.

Posté par Tante_Soize à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :